Prix de l'immobilier

Immobilier ajouté le 14 sept. 20

Le prix d’un investissement immobilier : l’immobilier neuf est-il beaucoup plus cher que l’immobilier ancien ?

La réponse semble évidente de prime abord : l’ancien est moins cher. Cependant, il faut également se projeter sur le long terme et prendre en compte dans le coût d’un achat immobilier les travaux éventuels d’embellissement ou de mise aux normes qui seront à financer inévitablement pour un logement ancien. Par ailleurs, sur certaines zones très tendues, il n’est pas rare de voir les prix de l’ancien flamber et l’écart avec le prix de l’immobilier neuf se réduire considérablement.
En ce qui concerne le prix d’achat brut d’un bien immobilier, l’avantage est à l’ancien.
L’impact des frais de notaire sur le coût d’un investissement immobilier neuf ou ancien
L’avantage revient cette fois-ci à l’acquisition d’immobilier neuf : les frais d’acquisition, les droits d’enregistrement, les frais de notaires sont bien moins importants dans le cas d’un achat dans le neuf.
La localisation du bien immobilier : quid du neuf ou de l’ancien ?
On ne le répète jamais assez : l’emplacement est un élément primordial dans le choix d’un programme immobilier et notamment si celui-ci est destiné à la location.
Faire un arbitrage entre achat dans le neuf ou dans l’ancien dépend vraiment des objectifs de l’investisseur.
Les biens anciens sont en effet la plupart du temps plutôt situés en centre-ville, et donc proches du centre-ville, des commerces, des lieux de sortie.
En revanche, de nombreuses agglomérations se développent dans des zones péri-urbaines et accueillent de nouveaux programmes immobiliers neufs d’envergure créant ainsi de nouveaux centres de vie et d’économie : ces zones dites « en devenir » sont souvent un très bon pari sur l’avenir. L’investisseur visera dans ce cas la valorisation de son bien immobilier à plus long terme.
Acheter neuf ou ancien : les critères de confort du logement et de performance énergétique
Les normes impactant l’immobilier sont de plus en plus nombreuses et peuvent devenir plus répressives afin notamment d’assurer une qualité de vie irréprochable dans les logements anciens.
Par ailleurs, à partir de 2021, la norme RT2020 va succéder à la norme RT2012, visant notamment la possibilité pour les bâtiments de créer leur propre énergie. Les constructions neuves auront donc un sérieux avantage sur les logements anciens sur le plan énergétique.
Les incitations fiscales pour l’investissement locatif dans le neuf et l’ancien
Face au besoin de logements neufs en France, les gouvernements ont mis en place depuis plusieurs années des incitations fiscales pour l’investissement locatif neuf. Ainsi le Pinel va permettre de financer quasiment 20 % de l’acquisition du logement neuf.

Il existe cependant aussi des incitations fiscales pour l’investissement dans l’immobilier ancien, visant à revaloriser certains quartiers historiques. (Dispositifs Malraux, Monuments Historiques). Il s’agit pour l’investisseur de bien cerner son besoin (plutôt réduction d’impôts ou bien investissement sur le long terme et valorisation du logement ; etc… ).