Immobilier

Immobilier

Acheter dans le neuf est-il plus cher que l’ancien ?

Vous êtes sur le point d’acheter un bien immobilier pour le louer et vous hésitez entre neuf et ancien ? Vos critères seront généralement l’emplacement et le budget. Si l’ancien est une part importante du marché et qu’il a la réputation d’être moins cher, le neuf présente aussi de sérieux avantages.

En France, le prix moyen d’un logement neuf est de 4133€* du m2 contre 2250€** du m2 dans l’ancien. En effet, pour un emplacement, une surface et un standing équivalents, le neuf est plus cher. Mais cela ne se vérifie pas toujours.

En effet, à Paris intra-muros, tout comme dans les centres historiques de Bordeaux ou de Lyon, il n’existe pas d’offres dans le neuf, les prix dans l’ancien sont donc généralement très élevés.

Désormais, il peut s’avérer plus judicieux d’acheter dans le neuf dans des secteurs en devenir, qui se construisent en périphérie des villes, proches des commerces et des transports en commun. Par exemple, autour des projets de gares du Grand Paris qui verront le jour en 2024 ou sur le trajet de la future ligne 15 de Pont-de-Sèvres à Noisy-Champs.

En choisissant un programme neuf,  il vous sera également possible de profiter de différents atouts que l’ancien ne peut pas vous offrir et qui pourraient ainsi limiter le coût de votre investissement.

  • Parmi eux, des frais de notaires plus bas : généralement, ils tournent autour de 2 à 3% dans le neuf contre 8% dans l’ancien.
  • Les programmes neufs vous permettent de bénéficier de dispositifs fiscaux avantageux. Dans certains cas, les logements en loi Pinel, peuvent vous faire profiter d’une réduction d’impôt contre engagement de location sur 6, 9 à 12 ans.
  • Du fait des normes de construction toujours plus strictes, les logements neufs sont moins énergivores. Conséquence, des factures d’électricité et de gaz généralement bien plus raisonnables que dans un logement ancien.
  • De plus, en achetant un logement ancien, vous prendrez le risque de devoir payer pour des travaux ou des réparations avant de le louer ou dans les mois qui suivent. Un problème qui ne se pose pas en achetant un logement neuf.
  • Enfin, en achetant un logement neuf, vous ne devriez pas être redevable de la taxe foncière durant les deux premières années : pensez à vérifier auprès de votre commune.

Conclusion, à prestation équivalente, le neuf est généralement plus cher que l’ancien. Néanmoins, le neuf dispose de réels atouts comme la possibilité d’accéder à des dispositifs de défiscalisation et des frais de notaires réduits. Autant de facteurs qui peuvent réduire le coût global de l’opération.