Emprunt immobilier : réduire vos mensualités avec l’assurance de prêt

Emprunt immobilier : réduire vos mensualités avec l’assurance de prêt

Emprunt immobilier : réduire vos mensualités avec l’assurance de prêt

Si vous avez réalisé un emprunt immobilier, vous devez savoir que lorsque vous payez vos mensualités, une part de ces dernières concerne votre assurance de prêt. Parce que de nos jours, les taux de crédit sont encore au plus bas, la part de cette assurance représente une somme non-négligeable… Bonne nouvelle, suite à maintes réformes au cours de ces dix dernières années, vous pouvez désormais changer de contrat d’assurance emprunteur en faisant jouer la concurrence. Une opportunité à saisir pour réaliser des économies toujours bienvenues !

 

À quoi sert l’assurance de prêt ?

Lorsque vous vous lancez dans un projet immobilier à crédit, vous devez souscrire une assurance emprunteur afin que votre emprunt soit accordé par la banque. Votre organisme prêteur exige cette couverture afin de se prémunir d’un impayé dû à un coup dur que vous risquez de rencontrer. Dans ce cas, l’assurance prend en effet le relai sur vos remboursements. Selon les cas, elle peut rembourser vos mensualités sur une courte durée ou votre capital dans son intégralité.

 

La couverture offerte par l’assurance de prêt : les garanties

L’assurance de prêt demeure donc importante à la fois pour la banque et pour vous en cas d’incapacité de payer suite à certains aléas. C’est lors de la définition des garanties de votre contrat d’assurance de prêt que vous allez opter pour une couverture plus ou moins étendue. En effet, la banque exige certaines garanties et d’autres sont optionnelles :

◾Garanties exigées :

La garantie Décès et la garantie Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA). Dans ces cas précis, l’assurance de prêt rembourse le capital restant dû de votre emprunt immobilier.

◾Garanties optionnelles :

La garantie Incapacité Temporaire Totale, la garantie Invalidité Permanente Totale ou Partielle et la garantie Perte d’emploi qui intervient en cas de licenciement. En cas d’invalidité permanente, la banque est remboursée du capital restant dû. Pour les autres garanties temporaires, l’assurance de prêt prend le relai pour payer vos mensualités le temps que vous pouviez reprendre les paiements ou le temps que vous retrouviez un emploi. Il est possible que ces couvertures soient également plafonnées.

 

À retenir :

 

Selon votre état de santé, votre organisme prêteur peut aussi exigé des garanties notées ici comme optionnelles pour couvrir votre emprunt.

 

Comment réaliser des économies sur votre emprunt immobilier ?

 

Il y a encore dix ans, les banques ou organismes prêteurs étaient les seuls à pouvoir vous proposer une assurance de prêt. À l’heure actuelle, les assurances dites en délégation peuvent également vous proposer leurs produits. Une ouverture à la concurrence, effective depuis 2010 qui vous permet d’accéder à des offres plus intéressantes en matière de rapport garanties / prix. Pour réaliser des économies sur votre emprunt immobilier, il vous suffit donc de trouver le temps de comparer plusieurs devis d’assurance emprunteur auprès d’assureurs en délégation. En effet, des études ont démontré que généralement les marges de ces assureurs restaient plus faibles que celles des organismes prêteurs. Les économies réalisées en changeant d’assurance de prêt peuvent atteindre les milliers d’euros voire plus de 10 000 €.

 

Des chiffres a tout de même prendre avec du recul, car les tarifs évoluent en fonction de votre profil, de votre état de santé, du montant de votre emprunt immobilier, de sa durée, et même de vos loisirs qui peuvent être à risques par exemple. Ce sont par exemple les personnes jeunes entre 25 et 30 ans, en bonne santé et qui ont contracté un crédit immobilier de 150 000 € sur 20 ans qu’elles remboursent aux alentours de 700 € par mois qui sont les plus susceptibles de réaliser des économies importantes de plus de 10 000 €. Malgré tout n’hésitez pas à consacrer du temps à ce comparatif, car toute économie reste bienvenue. Et même si vous gagnez 2 000 €, cela reste une somme coquette pour revisiter votre décoration d’intérieur ou acheter de beaux meubles.

 

Comment changer d’assurance de prêt pour réduire vos mensualités ?

 

Diverses réformes ont apporté plus de flexibilité aux emprunteurs afin de changer d’assurance de prêt. Vous avez plusieurs possibilités et règles à respecter :

 

Changement au cours de la première année qui suit la signature de votre contrat :

 

Grâce à la loi Hamon, depuis 2014, vous pouvez librement changer de contrat d’assurance de prêt au cours de la première année après la signature de ce dernier. Vous devez tout de même respecter un préavis et sélectionner pour votre nouveau contrat des garanties similaires à vos anciennes garanties, ou supérieures.

 

Changement après la première année :

 

Depuis le 1er janvier 2018, grâce à l’Amendement Bourquin, vous pouvez changer d’assurance de prêt chaque année en date d’anniversaire de votre contrat. Une évolution majeure pour les emprunteurs et synonyme de plus de liberté et de flexibilité. Vous devez à nouveau sélectionner un contrat aux garanties similaires ou supérieures et toujours respecter un préavis